Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Allemand
  • Anglais
  • Français
fr
  • de
  • en
  • fr
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre thème
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre date
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre société de gestion
Supprimer tous les filtres
Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Allemand
  • Anglais
  • Français
fr
  • de
  • en
  • fr
© 2021. BNY Mellon Investment Management EMEA Limited. Tous droits réservés.
NOS IDÉES ET RÉFLEXIONS POUR ALIMENTER VOS DÉCISIONS D’INVESTISSEMENT
4 février 2021

La réalité derrière les tensions commerciales

Malgré toutes les discussions sur la séparation entre la Chine et les États-Unis, de nombreux aspects de leurs relations sensibles continuent de lier les deux superpuissances. Les deux sont d’énormes marchés. Au fil des ans, la Chine a été le moteur de la fortune de nombreuses entreprises américaines. Les États-Unis bénéficient actuellement d’un excédent de services avec la Chine de plus de 36 milliards de dollars1, les sociétés financières américaines continuant à frapper à la porte de la Chine.

 

L’économie chinoise a connu une solide reprise post-pandémique dans un océan de morosité mondiale, ce qui a contribué à améliorer les perspectives de ses voisins régionaux. De nombreuses entreprises américaines ne souscriront pas à l’idée du découplage économique dans ce qui reste un marché porteur. L’ampleur de la détérioration des relations sera tempérée par l’avantage économique que les échanges commerciaux entre les deux pays apportent encore. L’ancien président Trump ayant intensifié les mesures contre les entreprises chinoises au cours des derniers mois de son mandat, on peut espérer que le président Biden adoptera une approche plus modérée, mais cela reste à voir. La mondialisation est peut-être en train de changer, mais elle n’est pas morte.

 

Les avantages du commerce fondé sur l’avantage comparatif restent intacts, tant pour les producteurs que pour les clients. Dans de nombreuses industries, le monde en développement a cultivé des grappes hautement efficaces et spécialisées dans les écosystèmes de fabrication et de services, qu’il s’agisse de la fabrication de smartphones en Chine ou de la production de chaussures au Vietnam. Il est exceptionnellement difficile et inefficace de reproduire cela dans le monde développé. La Chine reste un rouage essentiel de l’industrie manufacturière mondiale et est un moteur essentiel de la demande pour les produits de nombreuses grandes marques mondiales, ce qui continuera à façonner le commerce mondial dans les années à venir.

 

Tom Miedema, Gérant, Walter Scott.

 

1 Office of the United States Trade Representative. Données 2019.

Merci de noter que le contenu de ce site Internet est réservé exclusivement aux Professionnels de l’investissement et doit être partagé en toute responsabilité. Aucune autre personne ne doit se fier aux informations contenues sur ce site.

 

Les gestionnaires sont retenus par BNY Mellon Investment Management EMEA Limited (BNYMIM EMEA), BNY Mellon Fund Management (Luxembourg) S.A. (BNY MFML), ou des sociétés affiliées, assurant l’administration des fonds, à des fins de services de gestion de portefeuille portant sur les produits et services proposés par BNYMIM EMEA, BNY MFML ou les sociétés administratrices des fonds.

Subscribe to updates