Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Allemand
  • Anglais
  • Français
  • Italien
fr
  • de
  • en
  • fr
  • it
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre thème
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre date
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre société de gestion
Supprimer tous les filtres
Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Allemand
  • Anglais
  • Français
  • Italien
fr
  • de
  • en
  • fr
  • it
© 2019. BNY Mellon Investment Management EMEA Limited. Tous droits réservés.
NOS IDÉES ET RÉFLEXIONS POUR ALIMENTER VOS DÉCISIONS D’INVESTISSEMENT
20 avril 2018

Une révolution industrielle synonyme de 421 mds USD d’économies par an

L’industrie 4.0 (c’est ainsi que nous avons baptisé la quatrième révolution industrielle) repose sur l’utilisation de technologies intelligentes pour améliorer les processus de fabrication, les rendant ce faisant plus efficaces et plus adaptables aux attentes des consommateurs. Cette révolution est annonciatrice d’une intégration accrue de l’automatisation, des données, des outils analytiques et des processus de fabrication et elle laisse entrevoir l’émergence de nouveaux business models et d’exploitation. Les ordinateurs seront couplés à la robotique dans le cadre d’une approche totalement novatrice au sein « d’usines intelligentes ». Les robots seront connectés à distance à des systèmes numériques dotés d’algorithmes d’apprentissage autonome. Ces systèmes analyseront l’information issue des points de vente et contrôleront la ligne de production, en vue de prendre des décisions avec une intervention humaine réduite au minimum.

 

À l’avenir, les lignes de production n’impliqueront qu’une fraction des personnes actuellement requises pour leur fonctionnement. Aussi, la nécessité de localiser la production dans des régions à faible coût salarial sera de moins en moins importante. La demande d’ingénieurs informatiques capables d’opérer sur les sites des systèmes de plus en plus complexes risque également de supplanter la demande de main-d’œuvre traditionnelle.

 

Dans ce contexte, l’industrie 4.0 pourrait bien se traduire par un investissement accru dans la production au sein même de l’Europe et des États-Unis. En conséquence, le mouvement de délocalisation opéré à la fin du XXe siècle et au début du XXIe en faveur de pays à bas salaires, tels que le Mexique et le Bangladesh, pourrait s’inverser. Une révolution d’une telle ampleur donnera inévitablement lieu à une redistribution économique entre les pays, mais également entre le facteur travail et le facteur capital, et c’est justement là que réside le principal potentiel à long terme de l’industrie 4.0.

 

Équipe Global Leaders de Walter Scott, société de gestion de BNY Mellon

Veuillez noter que le contenu du présent site internet est réservé exclusivement aux investisseurs professionnels et ne doit être diffusé qu’à des personnes qualifiées. Les informations contenues dans le présent site internet ne doivent en aucun cas servir de fondement aux décisions de toutes personnes tierces auxquelles lesdites informations ne sont pas destinées.

 

Les gestionnaires sont désignés par BNY Mellon Investment Management EMEA Limited (« BNYMIM EMEA ») ou les sociétés de gestion de fonds affiliées afin d’assurer l’activité de gestion de portefeuille au titre des contrats portant sur les produits et services souscrits par les clients auprès de BNYMIM EMEA ou des fonds BNY Mellon.

S’abonner au flux d’actualités