Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Anglais
  • Français
fr
  • en
  • fr
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre thème
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre date
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre société de gestion
Supprimer tous les filtres
Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Anglais
  • Français
fr
  • en
  • fr
© 2019. BNY Mellon Investment Management EMEA Limited. Tous droits réservés.
NOS IDÉES ET RÉFLEXIONS POUR ALIMENTER VOS DÉCISIONS D’INVESTISSEMENT
4 avril 2019

Pourquoi les produits grand public et technologiques chinois pourraient susciter une tempête sur la relation commerciale sino-chinoise

Au total, en 2018, le régime douanier américain (USTR) a imposé de nouvelles taxes à l’importation sur 250 milliards USD de marchandises chinoises. Sur ce montant, 50 milliards USD de marchandises ont été frappées de taxes de 25% et 200 milliards USD par des taxes de 10% pouvant être ultérieurement relevées à 25%. Ces taxes ont été déployées progressivement. Quoi qu’il en soit, cela ne s’est pas fait sans accroc et d’autres difficultés sont à prévoir.

 

Selon nous, les produits qui n’ont jamais figuré sur la liste des articles visés (dont certains, comme les smartphones, font partie des marchandises chinoises à la plus forte valeur ajoutée qu’importent les États-Unis) sont ceux qui présentent le moins de risque d’être perturbés par les tensions commerciales à court terme. Soulignons qu’une hausse des prix de ces articles grand public compterait parmi les plus remarquées par le consommateur américain moyen. Ce phénomène nous incite à déduire que les importations d’articles destinés directement aux consommateurs (mais pas forcément de leurs composants) sont relativement sûres dans ce face-à-face mouvementé.

 

Nous pensons donc qu’il est raisonnable de conclure que ces produits seront protégés contre la guerre commerciale. Il sera important d’être attentif aux arguments qui l’emportent pour tel ou tel produit, afin d’avoir plus de visibilité sur les secteurs risquant d’être exposés à une pression des taxes à l’importation à court terme, et à l’inverse, sur ceux pour lesquels les États-Unis semblent davantage prêts à faire des concessions. Quasiment 1.000 produits, principalement industriels, ont déjà été exemptés du régime USTR à la suite de réclamations sectorielles.

Jack Encarnacao et Raphael J. Lewis, anaystes de recherche. Mellon, a BNY Mellon company

Veuillez noter que le contenu du présent site internet est réservé exclusivement aux investisseurs professionnels et ne doit être diffusé qu’à des personnes qualifiées. Les informations contenues dans le présent site internet ne doivent en aucun cas servir de fondement aux décisions de toutes personnes tierces auxquelles lesdites informations ne sont pas destinées.

 

Les gestionnaires sont retenus par BNY Mellon Investment Management EMEA Limited (BNYIM EMEA), ou des sociétés affiliées, assurant l’administration des fonds, à des fins de services de gestion de portefeuille portant sur les produits et services proposés par BNY Mellon Investment Management EMEA Limited ou les sociétés administratrices des fonds.

 

Mellon a été créée le 31 janvier 2018 à la suite de la fusion de The Boston Company et de Standish avec Mellon Capital. À compter du 2 janvier 2019, cette dernière a été rebaptisée Mellon Investments Corporation.

Subscribe to updates