Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Allemand
  • Anglais
  • Espagnol
  • Français
fr
  • de
  • en
  • es
  • fr
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre thème
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre date
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre société de gestion
Supprimer tous les filtres
Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Allemand
  • Anglais
  • Espagnol
  • Français
fr
  • de
  • en
  • es
  • fr
© 2021. BNY Mellon Investment Management EMEA Limited. Tous droits réservés.
NOS IDÉES ET RÉFLEXIONS POUR ALIMENTER VOS DÉCISIONS D’INVESTISSEMENT
1 avril 2021

Contenir la hausse des rendements obligataires

L’idée selon laquelle les banques centrales feraient abstraction de tout pic d’inflation en milieu d’année lors de la réouverture des économies s’est vérifiée, puisque la Banque centrale européenne (BCE) a choisi de se concentrer sur la question immédiate de la hausse des rendements obligataires. L’augmentation des achats d’obligations dans le cadre du PEPP, le programme d’achats d’urgence face à la pandémie (Pandemic Emergency Purchase Programme) semble être une réponse directe à la récente remontée des rendements, et un signal envoyé au marché pour que toute nouvelle hausse reste aussi maîtrisée que possible.

Autre preuve que la BCE ne cautionne pas la récente réévaluation des prévisions d’inflation (à l’origine de la remontée des rendements) : celle-ci n’a pas modifié ses perspectives à long terme.

La BCE, qui pourrait procéder à des achats supplémentaires d’obligations, se démarque d’autres banques centrales telles que la Réserve fédérale américaine, qui a choisi de se limiter à des interventions verbales. Compte tenu des prévisions de croissance relative actuellement plus favorables aux États-Unis, ceci nous semble logique, en particulier à la lumière de la relance budgétaire renforcée outre-Atlantique et du déploiement plus rapide des vaccins.

L’euro pourrait donc être utilisé en tant que monnaie de financement bon marché. Par ailleurs, sur les marchés obligataires, les achats d’obligations italiennes plutôt que d’obligations allemandes, et de crédit plutôt que de liquidités, pourraient encore se poursuivre pendant au moins deux mois.


Paul Brain, Responsable de la gestion obligataire, Newton Investment Management.

Document ID:382219

Veuillez noter que le contenu du présent site internet est réservé exclusivement aux investisseurs professionnels et ne doit être diffusé qu’à des personnes qualifiées. Les informations contenues dans le présent site internet ne doivent en aucun cas servir de fondement aux décisions de toutes personnes tierces auxquelles lesdites informations ne sont pas destinées.

Les gestionnaires sont retenus par BNY Mellon Investment Management EMEA Limited (BNYMIM EMEA), BNY Mellon Fund Management (Luxembourg) S.A. (BNY MFML), ou des sociétés affiliées, assurant l’administration des fonds, à des fins de services de gestion de portefeuille portant sur les produits et services proposés par BNYMIM EMEA, BNY MFML ou les sociétés administratrices des fonds.

Subscribe to updates