Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Anglais
  • Français
fr
  • en
  • fr
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre thème
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre date
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre société de gestion
Supprimer tous les filtres
Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Anglais
  • Français
fr
  • en
  • fr
© 2019. BNY Mellon Investment Management EMEA Limited. Tous droits réservés.
NOS IDÉES ET RÉFLEXIONS POUR ALIMENTER VOS DÉCISIONS D’INVESTISSEMENT
12 septembre 2018

Mind the gap : pourquoi la diversité hommes-femmes compte.

L’égalité hommes-femmes a clairement fait couler beaucoup d’encre dans les médias au cours de l’année écoulée, les campagnes #MeToo et #TimesUp suscitant un soutien et une attention planétaires. Les récentes mesures des écarts de salaire au Royaume-Uni ont également révélé les fortes inégalités de traitement entre les sexes qui persistent dans la plupart des secteurs et des entreprises. Bon nombre de ces conversations sont focalisées sur l’impact social potentiel d’une défense de l’égalité hommes-femmes sur le lieu de travail. Toutefois, les études montrent que, parallèlement à un impact social positif, l’accroissement du nombre de femmes dans les entreprises (et le soutien aux femmes en poste) recèle de nombreux avantages macroéconomiques potentiels. Atteindre la parité hommes-femmes devrait donc faire partie des objectifs de tous les investisseurs, et non seulement de ceux privilégiant l’impact social.

 

Les études montrent que le niveau d’instruction, sur l’ensemble du globe, est peu ou prou identique. Par exemple, en Arabie saoudite, où les femmes ne sont autorisées à conduire et à assister aux grands événements sportifs que depuis peu, la supériorité numérique des filles dans l’enseignement primaire est légèrement plus marquée qu’en Islande — pays réputé pour son progressisme en matière de parité. Cependant, bien qu’elles représentent 50% de la population mondiale en âge de travailler, les femmes ne génèrent que 37% du PIB mondial, ce qui semble indiquer qu’elles constituent une ressource significativement sous-utilisée compte tenu de leur niveau d’éducation comparable.

 

Une grande partie de cet écart tient à deux facteurs clés. Premièrement, le manque de femmes à des postes de direction, aussi bien professionnels que politiques. Deuxièmement, l’énorme quantité de travail de soins non rémunéré effectué par les femmes par rapport aux hommes. Le renforcement de l’égalité dans la participation des femmes au travail — en termes de nombre de femmes actives, mais aussi d’amélioration de l’égalité dans l’accès aux postes à responsabilité, dans l’ensemble des secteurs — comporte trois avantages.

 

Lottie Meggitt,  analyste en investissement responsable – Newton Investment, société de gestion de BNY Mellon

Veuillez noter que le contenu du présent site internet est réservé exclusivement aux investisseurs professionnels et ne doit être diffusé qu’à des personnes qualifiées. Les informations contenues dans le présent site internet ne doivent en aucun cas servir de fondement aux décisions de toutes personnes tierces auxquelles lesdites informations ne sont pas destinées.

 

Les gestionnaires sont désignés par BNY Mellon Investment Management EMEA Limited (« BNYMIM EMEA ») ou les sociétés de gestion de fonds affiliées afin d’assurer l’activité de gestion de portefeuille au titre des contrats portant sur les produits et services souscrits par les clients auprès de BNYMIM EMEA ou des fonds BNY Mellon.

S’abonner au flux d’actualités