Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Allemand
  • Anglais
  • Français
fr
  • de
  • en
  • fr
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre thème
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre date
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre société de gestion
Supprimer tous les filtres
Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Allemand
  • Anglais
  • Français
fr
  • de
  • en
  • fr
© 2019. BNY Mellon Investment Management EMEA Limited. Tous droits réservés.
NOS IDÉES ET RÉFLEXIONS POUR ALIMENTER VOS DÉCISIONS D’INVESTISSEMENT
23 août 2018

Le casse-tête des notations BBB : un accident programmé ?

La composition du marché américain des obligations d’entreprises investment grade (IG) a connu une transformation spectaculaire au cours des dix dernières années. Le boom des fusions-acquisitions financées par la dette et de l’activité de rachats d’actions a entraîné un accroissement de l’endettement et suscité une explosion du crédit IG sur le segment BBB aux États-Unis. Malgré les dégradations de certains émetteurs, certains signes laissent penser que les agences de notation ont sans doute été trop indulgentes, plaçant une confiance excessive dans la capacité/la volonté des entreprises de se désendetter dans un délai déterminé.

 

Cependant, la tendance générale à la hausse de l’endettement est cohérente avec un contexte de renforcement de l’économie. L’économie américaine se trouve toujours dans une phase d’expansion prolongée, entamée il y a près d’une décennie et qui, si elle se poursuit jusqu’à l’été 2019, deviendra la plus longue de son histoire. Parallèlement aux récentes réformes fiscales, cette situation offre un environnement très favorable aux entreprises américaines. Les réformes fiscales devraient conduire à l’amélioration des flux de trésorerie disponible des entreprises, leur permettant de supporter des charges d’endettement plus importantes. En outre, le coût de la dette après impôts, désormais plus élevé, rend le recours à l’endettement moins attrayant du point de vue de l’émetteur. Cela pourrait freiner les émissions de dette opportunistes. Compte tenu de la politique monétaire toujours accommodante, de la situation de plein emploi et du fait que l’inflation au sens de la Fed a atteint 2% pour la première fois en six ans, la hausse de l’endettement des entreprises est somme toute logique.

 

Il convient également de noter que les valorisations des titres de créance notés BBB demeurent attrayantes par rapport à l’historique des taux de défaut. Toutefois, si le cycle de crédit s’inverse alors que les entreprises ne se sont pas suffisamment désendettées, les agences de notation pourraient être contraintes de dégrader certaines de ces grandes capitalisations au niveau high yield. Nous pensons donc que la sélection de titres est plus importante que jamais.

 

Peter Bentley, directeur de la gestion crédit monde & Royaume-Uni, Insight Investment – société de Gestion de BNY Mellon

Veuillez noter que le contenu du présent site internet est réservé exclusivement aux investisseurs professionnels et ne doit être diffusé qu’à des personnes qualifiées. Les informations contenues dans le présent site internet ne doivent en aucun cas servir de fondement aux décisions de toutes personnes tierces auxquelles lesdites informations ne sont pas destinées.

 

Les gestionnaires sont désignés par BNY Mellon Investment Management EMEA Limited (« BNYMIM EMEA ») ou les sociétés de gestion de fonds affiliées afin d’assurer l’activité de gestion de portefeuille au titre des contrats portant sur les produits et services souscrits par les clients auprès de BNYMIM EMEA ou des fonds BNY Mellon.

S’abonner au flux d’actualités