Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Allemand
  • Anglais
  • Espagnol
  • Français
fr
  • de
  • en
  • es
  • fr
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre thème
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre date
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre société de gestion
Supprimer tous les filtres
Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels et, en Suisse, aux investisseurs qualifiés.
Français
  • Allemand
  • Anglais
  • Espagnol
  • Français
fr
  • de
  • en
  • es
  • fr
© 2019. BNY Mellon Investment Management EMEA Limited. Tous droits réservés.
NOS IDÉES ET RÉFLEXIONS POUR ALIMENTER VOS DÉCISIONS D’INVESTISSEMENT
16 août 2018

Correction des marchés émergents : une sortie inopportune ?

Sans conteste, les marchés émergents ont été mis à rude épreuve depuis le début de l’année et la frilosité des investisseurs n’a rien de surprenant. Des événements tels que la politique italienne ou les futures décisions de Trump en matière de politique commerciale, susceptibles de créer des chocs négatifs, sont difficiles à mesurer ou à anticiper. Une sortie des marchés émergents nous semble cependant prématurée. En effet, nos perspectives macroéconomiques mondiales sont plutôt favorables à cette classe d’actifs.

 

Les principaux facteurs exogènes devraient permettre d’inverser la tendance récente et de renforcer des actifs émergents tels que la dette en devise locale. Si les taux d’intérêt américains peuvent encore progresser légèrement, l’essentiel des hausses de taux de la Fed est déjà intégré dans les courbes de taux à terme. La perspective d’une croissance mondiale relativement saine continue de soutenir les prix des matières premières, ce qui représente indéniablement une aubaine pour de nombreux pays exportateurs. Enfin, nous estimons que certains facteurs fondamentaux qui laissent présager d’une dépréciation du dollar US demeurent intacts. Selon nous, le dollar US est en outre surévalué, notamment au vu de la montée du double déficit, extérieur et budgétaire. Nous anticipons donc un recul du dollar, qui devrait bénéficier à la classe d’actifs. Nous sommes convaincus que celle-ci finira par se redresser et affichera une performance robuste, à condition de se montrer patient.

 

Federico Garcia Zamora, directeur marchés émergents – Mellon

Veuillez noter que le contenu du présent site internet est réservé exclusivement aux investisseurs professionnels et ne doit être diffusé qu’à des personnes qualifiées. Les informations contenues dans le présent site internet ne doivent en aucun cas servir de fondement aux décisions de toutes personnes tierces auxquelles lesdites informations ne sont pas destinées.

 

Les gestionnaires sont désignés par BNY Mellon Investment Management EMEA Limited (« BNYMIM EMEA ») ou les sociétés de gestion de fonds affiliées afin d’assurer l’activité de gestion de portefeuille au titre des contrats portant sur les produits et services souscrits par les clients auprès de BNYMIM EMEA ou des fonds BNY Mellon.

 

Mellon a été créée le 31 janvier 2018 à la suite de la fusion de The Boston Company et de Standish avec Mellon Capital. À compter du 2 janvier 2019, cette dernière a été rebaptisée Mellon Investments Corporation.

S’abonner au flux d’actualités