Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels.
Français
  • Anglais
  • Français
fr
  • en
  • fr
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
Filtrer par thème
Filtrer par date
Filtrer par société de gestion
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre thème
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre date
Supprimer tous les filtres
No posts matching your criteria
Supprimer le filtre société de gestion
Supprimer tous les filtres
Réservé exclusivement à l'attention des clients professionnels.
Français
  • Anglais
  • Français
fr
  • en
  • fr
© 2022. BNY Mellon Investment Management EMEA Limited. Tous droits réservés.
NOS IDÉES ET RÉFLEXIONS POUR ALIMENTER VOS DÉCISIONS D’INVESTISSEMENT
13 janvier 2022

La renaissance du métal rouge

Le cuivre entre-t-il dans une phase haussière structurelle ? Peut-être bien, même si le chemin pourrait être semé d’embûches. Si certaines tendances, telles que la transition vers des formes d’énergie plus vertes, sont susceptibles de soutenir la demande de cuivre sur le long terme, un éventuel ralentissement en Chine, malgré les mesures prises par les autorités pour y remédier, pourrait constituer une menace, dès lors que Pékin place désormais l’accent sur la qualité plutôt que sur le rythme de la croissance.

Cet obstacle potentiel est contrebalancé par plusieurs points positifs, à commencer par le fait que le cuivre intervient principalement dans les câbles électriques utilisés dans les dernières étapes du processus de construction, ce qui limite l’impact immédiat d’un ralentissement des nouveaux projets immobiliers. Nous pensons qu’un redressement de la demande de cuivre dans d’autres domaines, tels que l’électroménager, l’automobile, les machines et les réseaux électriques, pourrait contribuer à compenser la faiblesse observée dans l’immobilier. Par ailleurs, les stocks de cuivre sont historiquement bas et l’offre limitée. Il semble donc peu probable que son prix pâtisse outre mesure d’un ralentissement, même marqué, de la croissance chinoise.

La demande de cuivre provient de sources bien diversifiées, et nous pensons que celui-ci a toute sa place au sein d’un portefeuille d’actifs de rendement conçu pour tirer parti de la reprise. Malgré une certaine volatilité intrinsèque, le cuivre est selon nous idéalement positionné pour profiter à la fois de la reprise de l’activité industrielle et de l’adoption des grandes tendances du XXIe siècle, telles que le « verdissement » des économies et le besoin de connectivité accrue grâce aux réseaux 5G.

Catherine Doyle, Spécialiste de l’investissement au sein de l’équipe Real Return de Newton.

Doc ID: 805505

Veuillez noter que le contenu du présent site internet est réservé exclusivement aux investisseurs professionnels et ne doit être diffusé qu’à des personnes qualifiées. Les informations contenues dans le présent site internet ne doivent en aucun cas servir de fondement aux décisions de toutes personnes tierces auxquelles lesdites informations ne sont pas destinées.

Les gestionnaires sont retenus par BNY Mellon Investment Management EMEA Limited (BNYMIM EMEA), BNY Mellon Fund Management (Luxembourg) S.A. (BNY MFML), ou des sociétés affiliées, assurant l’administration des fonds, à des fins de services de gestion de portefeuille portant sur les produits et services proposés par BNYMIM EMEA, BNY MFML ou les sociétés administratrices des fonds.

Subscribe to updates